Un serveur dédié, mais qu’est-ce que c’est au fond ?

Tout le temps, on nous parle de serveur dédié. Pfff ! Mais un serveur dédié, mais qu’est-ce que c’est au fond ?

Une question qui revient. En effet à l’heure de la numérisation, du tout cloud, les adjectifs qualifiants les serveurs ne cessent de se multiplier (serveurs dédiés, mutualisés, serveur virtuel, voire écologique…) et beaucoup ont du mal à y voir clair surtout les non-initiés.

Un peu d’étymologie avant tout comme en philosophie. Un serveur est un ordinateur qui exécute des opérations à la demande d’autres ordinateurs dit clients. Par exemple, un serveur HTTP fournit des pages web à la demande d’un navigateur.
Le serveur est donc une fonction attribuée à une machine… Ainsi, on peut prendre n’importe quelle machine basique et en faire un serveur.

Ainsi, par définition, le serveur dédié (ou machine dédiée) se met en opposition au serveur mutualisé.
Dans le cadre d’un serveur dédié, l’ensemble des ressources disponibles sur la machine sont allouées à un même client, c’est-à-dire la machine qui émet des requêtes, lui permettant ainsi de disposer de toute la puissance de celle-ci.
Sur un serveur mutualisé, plusieurs clients se partagent les ressources de la même machine.

Cependant, un serveur dédié ou mutualisé peut-être physique ou virtuel, cela se complique…oulaaa !
Pas tant que cela finalement, un serveur physique signifie que le système d’exploitation est installé sur la machine que vous pouvez toucher, les applications venant s’installer par-dessus (site web, mail, logiciel métier, etc). Dans la plupart des cas, vous savez où se trouve votre serveur et vous pouvez le toucher
Dans le cadre d’un serveur virtuel, un hyperviseur (logiciel de virtualisation tel que Hyper-V de Microsoft) est installé sur l’ordinateur, ce logiciel permettant ensuite de créer plusieurs serveurs virtuels qui utiliseront les ressources de la dite machine.
En bref… On aura plusieurs machines virtuelles utilisant les mêmes ressources physiques

Ce n’est toujours pas clair, je pense ?
Bon pour mieux vous expliquer si vous êtes un zero des ordinateurs, une métaphore devrait vous permettre d’y voir définitivement plus clair. Imaginons qu’un serveur soit un moyen de déplacement…
Un serveur dédié serait alors une limousine(LOL), à savoir une machine destinée à l’utilisation d’un seul Monsieur qui utilise seul les ressources et la climatisation de sa voiture.
Un serveur mutualisé serait un bus, donc une machine servant au transport de plusieurs simultanément.
Un serveur virtuel, et bien tout simplement un camion de transport de voitures, le camion étant la machine et les voitures les serveurs. J’espère que maintenant c’est plus clair.
Ainsi un serveur dédié pour un service, semblera parfois plus performant pour effectuer un hébergement ;
Oualala ! Encore un gros mot de gig ! Pas d’inquiétude, j’explique.
L’hébergement, également appelé « hosting » en anglais, permet de stocker, partager et protéger les données, peu importe sa nature. L’hébergement est une étape nécessaire dans la création d’un projet sur la Toile, qu’il s’agisse d’un site, d’un blog, d’une boutique, d’une galerie photo ou d’un magazine. L’hébergement en ligne vous donne la possibilité de conserver les données numériques de votre site Web sur le long terme et de jouer la carte de la sécurité. L’hébergement Web permet aussi la mise en ligne de votre site, afin de pouvoir y accéder 24H/7

Serveurs virtuels VPS

About the Author